Craig Baldwin's SONIC OUTLAWS

2012-03-15

tl_files/images/films/Sonic Outlaws - Just Say BoNo!.jpegSONIC OUTLAWS
Craig Baldwin | USA 1995 | 87min. | Video | VOA

Thursday March 15th
Doors: 7:15pm | Film 8:00pm

“These guys are from England and who gives a shit?” says Casey Kasem (radio personality and voice of Shaggy in Scooby Doo!) after flubbing the name of Irish rock group U2.  That’s just one of the sounds—sampled, found, manipulated, re-composed—heard on Negativland’s U2 EP, as well as music from The Joshua Tree album.  Within days of the clever parody’s release, Island Records descended upon the band with a battery of lawyers intent on erasing the piece from the history of rock music.  Sonic Outlaws explores the pre-internet artist culture of appropriating images, culture jamming and defying copyright, meshing brilliantly with director Craig Baldwin’s cut-and-paste collage-essay style.  The film also profiles irreverent A/V collage creators The Tape Beatles, consumer troublemakers The Barbie Liberation Front, and The Emergency Broadcast Network, proto video mash-up artists who ironically end up working on U2′s lamestream culture-jamming approximation, the ZOO TV Tour.

 

« Ces mecs viennent d’Angleterre et tout le monde s’en fout! » déclare Casey Kasem, vedette de la radio et voix de Shaggy dans Scooby Doo, après avoir écorché le nom du groupe de rock irlandais U2. Ce n’est qu’un exemple des sons « samplés », trouvés, manipulés et recomposés sur l’album de Negativland U2 EP, qui reprend également de la musique de l’album The Joshua Tree. Quelques jours après la sortie de cet album parodique, Island Records, armé d’une batterie d’avocats, attaqua Negativland avec la ferme intention de faire disparaître U2 EP de l’histoire du rock. Sonic Outlaws explore le mouvement artistique pré-internet de réappropriation des images, de « culture jamming » et des entorses au droit d’auteur, un sujet tout à fait en accord avec le style de collage expérimental du réalisateur Craig Baldwin. On voit également dans le film les irrévérencieux Tape Beatles, des artistes en collage audiovisuel, The Barbie Liberation Organization, des « culture jammers » qui s’attaquent à la société de consommation, et The Emergency Broadcast Network, un groupe d’artistes avant-gardistes créant des montages audiovisuels, qui furent ironiquement embauchés par U2 sur leur essai grand public et peu réussi de « culture jamming », le ZOO TV Tour. (Traduction: Charlotte Selb)

Go back